La ville est tres sympa et le quartier des guesthouses pas cheres est situe dans de petites ruelles pleines de vie. Lors de ma premiere journee, je decide de visiter le Kraton, qui est en fait le palais du Sultan. Mais on me dit que comme c'est vendredi, c'est ferme. Donc je me promene en ville. Je rencontre plusieurs Indonesiens qui me mettent en garde contre les vendeurs de batiks. En effet, il y a une grande rue commercante ou les batiks sont vendus 3 ou 4 fois le prix. Souvent ils me donnent l'adresse d'un atelier du gouvernement ou les prix sont moins chers et les tissus de bonne qualite. Je vais voir et en plus d'une meilleur qualite prix, j'ai eu l'occasion de m'essayer a leur confection. Je passerai la soiree au cafe a ecouter en live des indonesiens jouant du rock americain. Ca vaut le coup...

Le second jour je pars visiter les temples aux alentours. Le temple bouddhique de Borobudur est soi-disant le plus grand temple bouddhique du monde. Le temple Hindou de Prambanan a ete demoli par un tremblement de terre en 2006 et la totalite du site n'est toujours pas ouverte au public. L'apres midi retour en ville ou la pluie fait son apparition. Donc je vais me caler devant Arsenal - Liverpool et en rentrant a la guesthouse, le proprio regarde Man City. Je l'accompagne.

Puis pour finir je vais enfin voir le palais du Sultan au sud de la ville. J'assiste egalement a un show de danse javanaise. Le moins que l'on puisse dire est que ce n'est pas tres rythme. Je ne reste pas longtemps. Lorsque je suis arrive a Djogdja, on m'a dit que rester plus de 3 jours ici etait dangereux : apres on ne peut plus partir. Donc je decide de partir le lendemain.